La méthodologie HBT The Media Factory

La méthodologie The Media Factory est destinée à la création de médias innovants, intégrés à des écosystèmes et/ou des communautés, dont il expose l’expertise et auxquels ils apportent de la valeur. Elle repose sur quatre piliers :

L’écosystème

Un média traditionnel fonctionne sur le modèle top/down, les grands fournisseurs alimentent les médias (et leurs caisses) qui diffusent une information unique sur une masse indifférenciée et souvent inactive de lecteurs. 

Le modèle The Media Factory repose sur les écosystèmes et communautés étendus, qui englobent tous les acteurs d’un marché, qui s’enrichissent mutuellement dans un mode vertueux, avec un média qui se présente en hub d’information, de support de contenu, de veille et de production de valeur, tant pour les fournisseurs que pour les clients, et leurs experts. Aujourd’hui, une entreprise ne peut s’envisager sans son écosystème et plus largement l’écosystème de son marché.

The-Media-Factory-ecosystem

La confiance

La confiance est la clé de la relation d’un média avec l’écosystème ou la communauté qu’il représente. L’équipe rédactionnelle s’engage sur le respect de l’écosystème, de ses règles et de ses acteurs. La composition éditoriale du contenu est construite en partenariat tant avec les fournisseurs que les régulateurs et les lecteurs, afin de répondre à leurs objectifs d’information, d’expertise, de stratégie et de visibilité.

La valeur

Un média doit apporter de la valeur à l’information qu’il publie, mais surtout aux acteurs du marché qu’il couvre et à ses lecteurs. Les médias traditionnels publient trop d’informations destinées à alimenter un flux de contenus, de newsletters, de publicités, sur une audience mal ciblée. Le contenu produit apporte peu de valeurs, vise l’indexation Google News et favorise une large audience pour remplir les objectifs commerciaux.

La méthode The Media Factory repose sur une grille de valeur qui détermine non pas un volume de production et de pages vues, mais une qualité de contenu pour un lectorat qualifié afin de mieux alimenter le cercle vertueux de l’écosystème. L’équipe éditoriale s’attachera à donner la priorité à ce qui donne de la valeur à l’écosystème.

Grille de valeur The Media Factory (lire du bas vers le haut)

The-Media-Factory-valeur

Lecture de la grille : la notation repose sur le point de vue du lecteur et non de la source de l’information.

Les supports (site web, newsletter, tweet, lettre d’information, magazine PDF, magazine papier, podcast, vidéo…) sont choisis selon la valeur accordée par le lecteur au contenu. Site web et newsletter, par exemple, sont destinés à une lecture rapide de l’information, en particulier en mobilité. L’apport de valeur est dans le renvoi vers la source de l’information. Le modèle PDF ou papier, ainsi que le podcast et la vidéo, sont destinés à une information à forte valeur ajoutée ou à satisfaire l’égo légitime des auteurs.

  • Le premier niveau d’information – informer – est destiné à couvrir l’actualité de l’écosystème et de ses acteurs sous la forme des communiqués de presse ou d’un résumé (digest) fournies par les fournisseurs, les institutionnels et la veille. Le lecteur recherche une vision du marché et de ses technologies, les liens fournis qui renvoient vers les sources lui permettent d’approfondir son information.
  • Le second niveau d’information – comprendre – porte sur les tendances technologiques, méthodiques et du marché. C’est un guide pour l’ensemble de l’écosystème, pour une information qui permet d’évaluer, de quantifier, de justifier une stratégie, une prise de décision, un ROI.
  • Le troisième niveau d’information – apprendre – enrichit le quotidien du lectorat par des expertises et des retours d’expérience porteurs de valeur dans le quotidien, la production et la gestion.

La personnalisation

Il est important que l’écosystème ou la communauté puisse s’approprier le contenu, soit en étant acteur de ce contenu, soit en le personnalisant à sa marque. C’est également le modèle économique du média. 

La force d’un média associé à un écosystème, c’est à la fois la compétence qui naît de la spécialisation, et la proximité qui favorise la curiosité et l’adaptation aux attentes. Un écosystème ambitieux se doit également de disposer d’un média fort qui le représente, et qui lui offre plus de visibilité. 

C’est la force de la méthodologie The Media Factory.

 

Cet article a été écrit par Yves